Auteurs

Ben Chaabane Khadija (Faculté de pharmacie de Monastir, Monastir, Tunisie) | Adel Hamdi (Unité de préparation centralisée des cytotoxiques, Institut Salah Azaiez, Tunis, Tunisie) | Azza Ben Said (Unité de préparation centralisée des cytotoxiques, Institut Salah Azaiez, Tunis, Tunisie) | Imen Limayem Blouza (Pharmacie interne, Institut Salah Azaiez, Tunis, Tunisie)

Présenté par: Ben Chaabane Khadija




Introduction :

Les facteurs de croissance granulocytaires jouent un rôle très important dans la prise en charge des patients atteints de cancer ; ils ont par ailleurs un impact budgétaire très important. Ils sont disponibles en thérapeutique sous la forme de deux DCI, le Filgrastim dont les spécialités sont Neutromax® et Nivestim® et le Lenograstim dont la spécialité est Granocyte®. Ils sont indiqués dans le traitement des neutropénies spontanées ou induites par des chimiothérapies anticancéreuses ainsi que pour la mobilisation des cellules souches.

L’objectif de notre étude est d’évaluer quelle aurait été l’impact de point de vue économique de l’utilisation de la DCI Filgrastim bien moins onéreuse, que la DCI Lenograstim sur les trois dernières années.

Matériel et méthode :

Il s’agit d’une étude rétrospective menée au sein de la pharmacie interne du centre de lutte contre le cancer sur une période de 3 ans allant de janvier 2016 jusqu’à décembre 2018.

Une extraction des données de consommation a été faite à partir du logiciel de stock STKmed, ainsi que du registre des réceptions indiquant les prix des molécules et leurs variations.

Résultats :

L’évaluation de la consommation en quantités de flacons sur 3 ans de 2016 à 2018 était repartie respectivement comme suit : pour le Filgrastim 176 ensuite 174 et finalement 997 flacons et pour le Lenograstim 1568 ensuite 1609 et finalement 245 flacons.

L’évaluation du coût global en dinars sur 3 ans de 2016 à 2018 était repartie comme suit : pour le Filgrastim 85 500 dinars tunisiens soit 26 505 euros et pour Lenograstim 1 014 222 soit 314 409 euros (pour un taux de change mis à jour le 07 août 2019).

Si nous avions utilisé uniquement la spécialité Neutromax® de DCI Filgrastim qui est bien moins onéreuse les trois dernières années, le coût global aurait été de 417 863 dinars Tunisien soit 129 587 euros au lieu de 1 099 722 dinars Tunisien soit 340 914 euros et donc une économie de 681 859 dinars Tunisien soit 211 376 euros représentant une baisse de 38%.

Conclusion :

Suite à une consommation globale assez importante sur les trois dernières années du G-CSF et un prix assez élevé il serait judicieux d’utiliser la DCI Filgrastim qui est bien moins coûteuse que la DCI Lenograstim avec une économie pour le budget hospitalier très appréciable.



E-Poster