Auteurs

Leclerc Vincent* (1. Pharmacie à Usage Intérieur, Hôpital Pierre Garraud, Groupement Hospitalier Nord, Hospices Civils de Lyon, 136 rue du Commandant Charcot, 69005 Lyon, France 2. EMR 3738, Ciblage Thérapeutique en Oncologie, Faculté de Médecine et de Maïeutique Lyon-Sud Charles Mérieux, Université Claude Bernard Lyon 1, 165 chemin du Grand Revoyet-BP 12, 69921 Oullins Cedex, France) | Ducher Michel (1. Pharmacie à Usage Intérieur, Hôpital Pierre Garraud, Groupement Hospitalier Nord, Hospices Civils de Lyon, 136 rue du Commandant Charcot, 69005 Lyon, France 2. EMR 3738, Ciblage Thérapeutique en Oncologie, Faculté de Médecine et de Maïeutique Lyon-Sud Charles Mérieux, Université Claude Bernard Lyon 1, 165 chemin du Grand Revoyet-BP 12, 69921 Oullins Cedex, France) | Bourguignon Laurent (1. Pharmacie à Usage Intérieur, Hôpital Pierre Garraud, Groupement Hospitalier Nord, Hospices Civils de Lyon, 136 rue du Commandant Charcot, 69005 Lyon, France 3. UMR CNRS 5558, Laboratoire de Biométrie et Biologie Évolutive, Équipe EMET, Université Lyon 1)

Présenté par: Leclerc Vincent




Introduction : La maladie du greffon contre l’hôte (ou graft-versus-host disease, GVHD) est l’une des principales complications pouvant survenir après une transplantation de cellules souches hématopoïétiques (TCSH). L’atteinte d’un certain grade de GVHD aiguë (aGVHD) peut être souhaitée dans les pathologies malignes (moins de rechutes et effet graft-versus-leukemia). Faisant intervenir des phénomènes multifactoriels complexes, les aGVHD sont difficiles à anticiper. L’objectif de cette étude était d’évaluer les facteurs les plus fortement associés à une aGVHD de grade 1, par une méthode de fouille de données (data mining).

Matériels et méthodes : Une base de données de 162 patients d’un centre d’oncologie pédiatrique ayant reçu une TCSH entre 2008 et 2018 a été utilisée. Pour chaque patient, 21 variables ont été retenues pour la modélisation (données anthropométriques, cliniques, biologiques, et thérapeutiques). La variable d’intérêt était la survenue d’une aGVHD de grade 0 ou 1 selon la classification de Glucksberg. Un réseau bayésien naïf augmenté a été construit (RB TAN, logiciel Netica™ version 6.05), qui nous a permis d’obtenir l’information mutuelle de chaque variable sur la survenue d’une aGVHD.

Résultats : Le RB TAN obtenu décrit de façon satisfaisante nos données avec une AUC-ROC de 0.99, et 3.7% de patients mal classés. Les variables apportant le plus d’information pour prédire la survenue et la sévérité d’une aGVHD sont liées au greffon (10.6% pour l’origine du greffon, 8.6% pour la quantité de lymphocytes T3 par kilo, 6.5% pour la quantité de cellules nucléées totale par kilo), au conditionnement (7.5% pour la dose de sérum anti-lymphocytaire, 4.3% pour l’étoposide, 3.6% pour l’irradiation corporelle totale), au patient (7.2% pour l’âge), et à la concentration résiduelle de ciclosporine A utilisée en prophylaxie de la aGVHD. Concernant la concentration de ciclosporine, le maximum de liaison a été retrouvé entre pour le 3ème prélèvement post-greffe, réalisé majoritairement entre J-7 et J-9 post-greffe (3.6% d’information mutuelle). En particulier, une sous-exposition au 3ème prélèvement post-greffe est associée à un plus fort risque de développer une aGVHD de grade 2 ou plus. D’une manière générale, aucune variable n’explique fortement la survenue d’une aGVHD.

Discussion/Conclusion : La survenue d’une aGVHD et sa sévérité semblent assez difficiles à prédire avec les données usuellement disponibles. Notre étude, basée sur une méthode originale de fouille de données, montre l’importance des variables liées au greffon, au patient et au conditionnement sur le contrôle du grade de l’aGVHD. Le niveau de l’immunosuppression intervient, mais de manière complexe (variabilité de la liaison selon la séquence du prélèvement). Le suivi thérapeutique pharmacologique et l’optimisation du conditionnement et du traitement immunosuppresseur semblent utiles pour contrôler la survenue et la sévérité de aGVHD en population pédiatrique. Le pharmacien a toute sa place dans cette prise en charge complexe.



E-Poster