Auteurs

Delamotte Margaux* (Pharmacie, Centre Eugène Marquis, Rennes) | Bernard Anne (Pharmacie, Centre Eugène Marquis, Rennes) | Thole Adrien (Pharmacie, Centre Eugène Marquis, Rennes) | Boutruche Bettina (Hôpital de jour oncologie, Centre Eugène Marquis, Rennes) | Bertrand Claude (Pharmacie, Centre Eugène Marquis, Rennes)

Présenté par: Delamotte Margaux




  • Introduction:

    Les injections de fer entraînent des hypophosphatémies chez 50% des patients, le plus souvent asymptomatiques, mais parfois sévères. Le médiateur de cette diminution est connu, il s’agit du FGF23 (fibroblast growth factor 23). Produit par les ostéocytes et ostéoblastes, il régule le phosphore, en augmentant sa réabsorption tubulaire. L’objectif de cette étude est de rechercher les hypophosphatémies survenant après l’injection de Ferinject® puis de mettre en place un protocole encadrant sa prescription.

  • Matériels et méthodes:

    Entre le 01/05/2019 et le 30/06/2019, 48 administrations de Ferinject® sont réalisées. Un dosage de phosphore est effectué 3 semaines puis 6 semaines après l’injection de fer (valeurs normales : 0,8-1,40 mmol/L). Selon la phosphorémie retrouvée, une supplémentation par voie orale est mise en place. Elle est déterminée à partir du poids corporel et du taux d'hémoglobine du patient. Durant cette étude, différents marqueurs cliniques et biologiques sont analysés: le sexe, l’âge, le poids, la posologie, le taux initial d’hémoglobine et la phosphorémie.

  • Résultats:

    Résultats du dosage 3 semaines après l’injection : 16 patients sont sortis de l’étude: 2 décès et 14 perdus de vue (=demande de dosage sans réponse). Le nombre final d’administrations est de 32. 43,75% de cas d’hypophosphatémies (14/32) sont observés. Parmi les patients ayant une hypophosphatémie, on retrouve :

    • 7 femmes (50%), 7 hommes (50%),

    • L’âge moyen est de 67 ans (versus 63 ans dans le groupe total),

    • Le poids moyen est de 67,4kg (versus 70,75kg dans le groupe total),

    • Une posologie de 1g de Ferinject® dans 71,4% des cas (10 /14), et 500mg dans 28,6% des cas (4/14),

    • Un taux moyen d’hémoglobine : 10,27 g/dL (versus 10,11g/dL dans le groupe total, valeurs normales: 11,5-15g/dL)

    Résultats du dosage 6 semaines après l’injection : sur les 14 hypophosphatémies retrouvées à trois semaines, 6 dosages ont été effectués à six semaines. 33,33% de cas d’hypophosphatémies (2/6) sont observées.

  • Discussion/Conclusion:

    Une hypophosphatémie est observée et persiste au moins 3 semaines après l’injection de Ferinject®. Cette diminution de phosphate semble corrélée à la dose de fer reçue (incidence plus élevée si posologie de 1000mg), ce qui concorde avec les données retrouvées dans la littérature.

    Il n’y a pas de lien entre l’hypophosphatémie, le sexe, l’âge et l’hémoglobinémie.

    Aucun cas d’ostéomalacie n’est décrit parmi nos patients.

    Perspectives :

    - Présentation des résultats aux services concernés,

    - Protocole de prescription de Ferinject® mis en place avec prescription systématique d’un dosage du phosphore à 3 et 6 semaines, après l’injection de Ferinject® et supplémentation en phosphore si besoin.



E-Poster