Auteurs

De Chevigny Alix* (Pharmacie, Groupe Hospitalier Paris Saint Joseph, Paris, France) | Hamel Senecal Léa (Pharmacie, CLCC Baclesse, Caen, France) | Breuil Cécile (Pharmacie, CHU Caen, Caen, France) | Gohari Afsaneh (Pharmacie, Institut Mutualiste Montsouris, Paris, France) | Esnault Marie (Pharmacie, Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, Paris, France) | Perrotton Fanny (Pharmacie, CH Saint Malo, Saint Malo, France) | Bonnaure Anne Claire (Pharmacie, CHU Rennes, Rennes, France) | Boulanger Coralie (Pharmacie, CHU Reims, Reims, France) | Pinturaud Marine (Pharmacie, CHRU Lille, Lille, France) | Jardin Meryam (Pharmacie, Groupe Hospitalier Paris Saint Joseph, Paris, France) | Renet Sophie (Pharmacie, Groupe Hospitalier Paris Saint Joseph, Paris, France)

Présenté par: De Chevigny Alix




  • Introduction: Les missions du pharmacien en unité de reconstitution des chimiothérapies (URC) sont de plus en plus transversales et variées, engendrant des interventions pharmaceutiques (IP) à impact clinique, pharmacotechnique ou organisationnel. L’objectif de cette étude est d'élaborer et de valider de manière prospective et consensuelle un outil de recueil spécifique des IP réalisées au sein des URC.
  • Matériels et méthodes: Pour tracer une IP, le pharmacien doit renseigner le type de problème rencontré et le type d'intervention proposée. L’outil est basé sur la grille Act-IP (SFPC) et a été développé en 2 phases: monocentrique rétrospective (centre pilote, analyse de 100 IP extraites des 412 IP réalisées sur 1 an) puis multicentrique prospective avec test de robustesse (6 centres, IP « en vie réelle » renseignées pendant 3 mois) puis test de reproductibilité (50 IP sélectionnées par le centre pilote analysées par des pharmaciens naïfs N et non naïfs NN des différents centres).
  • Résultats: La 1ère phase d’analyse des 100 IP a permis d’élaborer une grille v1 intégrant des items sur l’organisation et des modifications d’items de la grille Act-IP. L’analyse des 412 IP classées selon v1 a révélé que les problèmes logistiques étaient les 2nds plus fréquents (18%), après l’adaptation posologique (34%). Au cours de la 2ème phase, 196 IP en vie réelle ont été renseignées par 6 centres (moyenne par centre 28 IP ± 35 [6-104]). Les commentaires et ajouts suggérés ont été intégrés pour développer les grilles v2 puis v3. Au final, 26 modifications (7 ajouts, 6 suppressions, 13 précisions de sous-items) ont été apportées entre v1 et v3. Pour le test de reproductibilité, 12 pharmaciens (6N et 6NN) ont reclassé 50 IP sélectionnées. Sur l’ensemble des problèmes rencontrés et type d’intervention proposée (n=1200), 136 divergences ont été trouvées (11,3%). 66 divergences concernaient la catégorie problème rencontré : 32 divergences chez les N (10.7%) et 34 chez les NN (11.3%). 70 concernaient le type d’intervention : 32 chez les N (10.7%) et 38 chez les NN (12.7%). Aucune différence significative n'a été trouvée entre les pharmaciens N et NN pour les problèmes rencontrés (p=0.79) et le type d’intervention (p=0.45). Une notice d’utilisation sera élaborée pour réduire le taux de discordances dû à des interprétations différentes selon les pharmaciens et/ou selon les centres. La validation de la grille finale par un panel d'utilisateurs plus large renforcerait l'outil.
  • Discussion/Conclusion: ImpactChimio constitue la 1ère grille de recueil des IP réalisées en URC, développée et validée de manière collective. Elle permet à terme une analyse plus fine de l’activité des URC et l’identification d’axes d’optimisation. La notice d’utilisation aidera à l’uniformisation des réponses des différents utilisateurs. Tous les centres participants ont manifesté un réel intérêt à l’élaboration de cet outil.


E-Poster