Auteurs

Masson Florine (Service Pharmacie, Hôpital de Mercy, CHR de Metz-Thionville, Metz, France) | Fabie Nathalie (Réseau de cancérologie Grand Est) | Noirez Véronique (Service Pharmacie, Hôpital de Mercy, CHR de Metz-Thionville, Metz, France) | Klein Isabelle (Réseau de cancérologie Grand Est) | Nguyen Tan Dat (Réseau de cancérologie Grand Est)

Présenté par: Masson Florine




  • Introduction

En 2018, le réseau de cancérologie de Lorraine ONCOLOR, en partenariat avec l’ARS Grand Est et l’URPS Pharmaciens, a mis au point le projet PICTO (Pharmaciens en Interventions Coordonnées dans le suivi des Thérapies Orales anticancéreuses). Il s’agit de proposer un parcours patient dans lequel le pharmacien d’officine est au centre du suivi et réalise des entretiens d’accompagnement thérapeutique. La communication entre les professionnels est indispensable dans ce projet. L’offre d’outils ou de plateformes numériques pouvant y répondre est importante. Une comparaison a été réalisée pour identifier la plus adaptée.

  • Matériels et méthodes

Pour obtenir des informations sur les différents outils, des recherches bibliographiques et des partages d’expériences avec plusieurs établissements hospitaliers ont été réalisés. Les sociétés promotrices des outils numériques ont été rencontrées. Les caractéristiques et les critères de comparaison des outils ont été définis tels que : professionnels de santé concernés, modalités d’accès, patients ciblés, fonctionnalités proposées, sécurité des données et les modalités de financement (privé, public, laboratoires pharmaceutiques). L'ensemble des données ont été compilées dans un tableau comparatif.

  • Résultats

Au total, six outils de communication ont été comparés : LigoETP, Continuum+ (parcours Ako@dom), Globule, Move in med, Hémavie et My GHT. Vingt-neuf critères ont été comparés. Tous les outils sont accessibles par les professionnels de santé hospitaliers et libéraux. Seulement trois sont également consultables par les patients mais aucun ne correspond à un dispositif intelligent avec des réponses basées sur des algorithmes décisionnels. Tous sont accessibles via une plateforme web sécurisée et seulement trois ont une application Smartphone déjà disponible. Hémavie et Continuum+ sont les deux seuls à être spécifiquement conçus pour le suivi des anticancéreux oraux mais leur développement est pour l’instant limité à quelques indications et à un certain type de patients : les patients fragiles atteints de carcinome rénal pour Continuum+ et les patients atteints de myélome multiple pour Hémavie. Suite à cette étude, c’est la platefome Continuum+ qui semble la plus adaptée au projet PICTO.

  • Discussion/Conclusion

L’offre d’outils ou de plateformes numériques dédiés au suivi des anticancéreux oraux s’est fortement accrue ces dernières années. Ceci est directement dû à l’augmentation des patients traités par voie orale et à l’évolution de leur prise en charge qui est davantage partagée entre la ville et le milieu hospitalier. Le principal inconvénient est la spécificité de certains outils pour une pathologie cancéreuse ou pour des molécules données. L’outil Continuum+ apparaît évolutif car en peu de temps d’autres indications ont été intégrées telles que le cancer du sein et le cancer du poumon. Une ouverture à d’autres modalités de parcours telles que PICTO, centré sur les pharmaciens, a été discutée avec l’équipe dirigeante.

 



E-Poster