Auteurs

Federici Laetitia* (Service Pharmacie, Hôpital Necker - Enfants Malades (AP-HP), Paris, France) | Afantchao Généviève (Service Pharmacie, Hôpital Necker - Enfants Malades (AP-HP), Paris, France) | Broissand Christine (Service PharmService Pharmacie, Hôpital Necker - Enfants Malades (AP-HP), Paris, France) | Cotteret Camille (Service Pharmacie, Hôpital Necker - Enfants Malades (AP-HP), Paris, France) | Cisternino Salvatore (Service Pharmacie, Hôpital Necker - Enfants Malades (AP-HP), Paris, France) | Fofol Isabelle (Service de gestion administratrive, Hôpital Necker Enfants Malades (AP-HP), Paris, France) | Auvity Sylvain (Service Pharmacie, Hôpital Necker - Enfants Malades (AP-HP), Paris, France)

Présenté par: Federici Laetitia




Introduction

En 2018-2019, la Pharmacie à Usage Intérieur (PUI) de l’hôpital Necker (AP-HP) a été sollicitée pour la gestion de 8 nouveaux protocoles impliquant des Médicaments de Thérapie Innovante (MTI) à statut d’Organisme Génétiquement Modifié (OGM). La PUI doit intégrer les problématiques liées à leur circuit (réception, stockage, préparation et gestion des déchets) afin de garantir une sécurité optimale pour la préparation et les opérateurs exposés. Il existe peu de recommandations sur leur circuit pharmaceutique, et les promoteurs industriels ne transmettent pas de consignes homogènes.

Afin d’harmoniser nos pratiques et sécuriser le circuit des OGM à la PUI, notre objectif est de comparer les recommandations disponibles des sociétés savantes françaises aux exigences des promoteurs.

Matériels et méthodes

-Synthèse des recommandations sur la manipulation des MTI et OGM : recommandations Haut Conseil des Biotechnologies (HCB), SFPO et CNRS

-A l’instauration d’un protocole MTI, nous évaluons la concordance entre les exigences du promoteur (tout document officiel fourni) et ces recommandations, au regard d’éléments définis préalablement.

Résultats

Huit protocoles MTI (2 AMM, 6 essais cliniques) sont analysés. 100% (8/8) des MTI sont de classe I (classification HCB), et nécessitent un niveau de confinement C1 (88% (7/8) : Adéno Associated Virus AAV ; 12% (1/8) vaccin).

Le dossier technique est complet (type/classe/confinement/réplication/dissémination) dans 100% (8/8) des protocoles. La langue française est utilisée dans 75% (6/8) des protocoles. 38% (3/8) des protocoles prévoient des traitements de secours en cas d’imprévu.

La température de stockage est précisée dans 88% (7/8) des protocoles avec des disparités : <60°C : 38% (3/8), [-90°C;-70°C] : 25% (2/8), [-85°C;-65°C] : 12% (1/8), [-90°C;-60°C] : 12% (1/8). Elle n’est pas indiquée dans 12% (1/8) des documents fournis.

Concernant le lieu de préparation, les exigences du laboratoire sont conformes aux recommandations dans 88% (7/8) des protocoles. Un niveau de confinement supérieur au confinement défini est demandé dans 12% (1/8) des protocoles.

Les modalités de préparation sont renseignées conformément aux recommandations dans 88% (7/8) des protocoles (données de stabilité manquantes dans 12% (1/8) des protocoles). La préparation par un pharmacien est exigée dans 12% (1/8) des protocoles.

Les modalités de destruction sont conformes dans 75% (6/8) des cas. Dans 25% (2/8) des protocoles, le laboratoire exige la conservation des reliquats de flacons percutés.

Discussion

Ce travail a permis de relever d’importantes discordances entre les recommandations et les exigences promoteurs (température de stockage non précisée, niveau de confinement exigé, données de stabilité manquantes, gestion des flacons utilisés).

Les promoteurs, se basant sur des recommandations souvent étrangères et non françaises, peuvent présenter des exigences différentes pour une même classe de sécurité.

Nous avons rédigé de nouvelles procédures dédiées aux MTI afin de garantir un circuit conforme aux recommandations françaises, tout en incluant les exigences des promoteurs dans la mesure de la faisabilité technique à la PUI.



E-Poster