Auteurs

Cohen Ruben (Service Pharmacie Hôpital Tenon APHP Paris) | Houari Samy* (Service Pharmacie Hôpital Tenon APHP Paris) | Dubois Antonin (Service Pharmacie Hôpital Tenon APHP Paris) | Tendjaoui Fatima (Service Pharmacie Hôpital Tenon APHP Paris) | Lotz Jean-pierre (Service Oncologie Médicale Hôpital Tenon APHP Paris) | Fillon Julie (Service Pharmacie Hôpital Tenon APHP Paris)

Présenté par: Houari Samy




Introduction :

Depuis 2014, la forme Sous-cutanée (SC) de trastuzumab (Herceptin®) est utilisée presque exclusivement dans notre établissement, en raison d’un coût et d’une efficacité équivalents, des préférences patients et d’une optimisation de l’organisation entre l’Hôpital de Jour d’oncologie (HDJ) et l’Unité de Préparation de Chimiothérapies (UPC). Suite à l’expiration du brevet européen du Trastuzumab intraveineux (IV), plusieurs biosimilaires ont été mis en concurrence en 2018. En janvier 2019, Ontruzant® (MSD) a été retenu à l’APHP. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’impact médico-économique d’un report de l’utilisation du trastuzumab par voie SC vers la forme biosimilaire IV.

Matériels et méthodes:

Suite à une réunion pluridisciplinaire, le changement vers la forme IV a été proposé début février pour tous les patients, sur des arguments médico-économiques. La forme SC a été conservée pour les traitements adjuvants se terminant fin avril ou lorsque la voie IV était impossible. Plusieurs critères ont été évalués : la comparaison des coûts liés à la forme SC et à la forme IV biosimilaire, estimés à partir des consommations sur l’année 2017-2018, la qualité de vie du patient via un questionnaire « avant-après », et l’impact sur l’organisation de l’UPC par chronométrage du temps de préparation en isolateur des différentes formes.

Résultats :

3 mois après initiation de la forme IV biosimilaire, 63 patients reçoivent la forme biosimilaire IV et seulement 2 la forme SC, 53 patients ayant changé de SC à IV. Cette évolution pourrait générer sur 1 an une économie d’environ 1 190 000€ (1 650 000€ pour la forme SC contre  460 000€ pour le biosimilaire IV). Sur une période de 2 mois, 15 patientes ayant changé de forme de trastuzumab ont été interrogées. 4 patientes se sont plaintes de réactions liées à l’administration de la forme SC (2 pour le biosimilaire). L’injection IV est moins douloureuse pour 10 patientes (66,7%). L’injection SC reste la forme la plus commode pour les patientes interrogées (46,7 % vs 33,3% pour la forme IV). 7 patientes (46,7%) préfèrent l’administration de la forme SC à forme IV (6 patientes soit 40%). La moyenne du temps de préparation de la forme SC est de 1min46 contre 7min10 pour la forme IV.

Discussion/Conclusion :

Pour une même efficacité, la forme IV biosimilaire du trastuzumab présente comme avantages de générer une économie importante pour l’établissement, avec une meilleure tolérance que la forme SC. Cependant, des temps de préparation et d’administration plus longs impactent non seulement l’organisation entre l’UPC et l’HDJ mais aussi celle des patientes avec un temps de prise en charge plus long. L’administration SC reste préférée malgré les douleurs car l’injection est plus rapide.



E-Poster