Auteurs

Lachuer Celia (Service Pharmacie, Hôpital Privé d'Antony, Antony) | Klasen Alison (Service Pharmacie, Hôpital Privé d'Antony, Antony) | Le Meur Catherine (Service Pharmacie, Hôpital Privé d'Antony, Antony) | Clairaz-mahiou Béatrice (Pharmacie d'officine, Châtenay-Malabry) | Thirot-bidault Anne (Service d'Oncologie Médicale, Hôpital Privé d'Antony, Antony) | Pouliquen Anne-lise* (Service Pharmacie, Hôpital Privé d'Antony, Antony)

Présenté par: Pouliquen Anne-lise




Introduction
Un des objectifs du Plan Cancer 2014-2019 est d’améliorer la coordination ville-hôpital et les échanges d’informations entre professionnels de santé. Nous savons qu’une majorité de patients sous chimiothérapie (CT) peuvent être concernés par une toxicité liée au traitement. Dans ce contexte, nombreux sont les professionnels de ville à être sollicités par les patients pour être informés et aidés dans la gestion de ces effets indésirables (EI). Si ceux-ci sont prévenus et anticipés, cela permet d’éviter le report ou l’arrêt des cures de CT et de maintenir leur rythme optimal pour une meilleure efficacité. Une coordination accrue entre la ville et l’hôpital est indispensable pour assurer la continuité des soins.
Notre objectif est d’optimiser la prise en charge des patients suivis en oncologie à travers la réalisation de fiches-conseil à destination des professionnels de ville du bassin de vie de notre établissement.

Matériels et méthodes
Une bibliographie autour des fiches de gestion des EI déjà existantes a été réalisée (à destination des patients et des professionnels). Les informations obtenues ont été complétées par les données de la monographie et des protocoles validés sur l’établissement. Ce travail a été réalisé en collaboration avec un pharmacien d’officine, ainsi que les oncologues de l’hôpital.

Résultats
Huit fiches ont été réalisées, sous forme de triptyque. Elles portent sur les protocoles injectables connus pour avoir de nombreux EI, ou nécessitant une hospitalisation (FOLFIRINOX, cisplatine +/- etoposide, gemcitabine, pemetrexed, vinorelbine) et les CT orales les plus fréquentes ou spécifiques (trifluridine/tipiracil, osimertinib, niraparib).
Elles comportent plusieurs rubriques : contacts du service d’oncologie et des pharmaciens, conseils généraux à apporter aux patients sous CT, indications du protocole, schéma d’un cycle de CT, principales interactions médicamenteuses, et tableau des principaux EI connus (manifestations décrites par les patients, moyens de prévention et précautions à prendre, et conseils à donner aux patients).

Discussion/Conclusion
A la demande de professionnels de ville avec lesquels nous collaborons, nous avons souhaité réaliser des fiches propres à notre établissement afin de pouvoir personnaliser les informations transmises. Les fiches seront présentées en Commission du médicament et des dispositifs médicaux stériles pour validation et enregistrement. Le circuit de diffusion aux professionnels de santé est en cours de mise en place.
La réalisation de ces 8 fiches est une première étape; notre objectif est d’en créer pour tous les protocoles utilisés sur l’établissement (CT orales et injectables, et immunothérapies). Après large diffusion des fiches auprès des professionnels, nous souhaiterions réaliser une enquête de satisfaction sur leur apport dans leurs pratiques.
Une de nos perspectives serait également de développer des consultations pharmaceutiques en hospitalisation de jour, avec la mise en place de fiches-conseil à destination des patients.



E-Poster